L’Italie en mode improvisation : de Pise à Florence en passant par les Cinque Terre

Nous sommes partis une semaine fin du mois de mai (hé oui, pas beaucoup de congés cette année, dur dur!) et pour une fois nous n’avions pas envie de passer du temps à prévoir ce voyage. On a donc décidé d’y aller au feeling et ça s’est très bien passé!

1

Notre idée de départ c’était de faire du couchsurfing. Nous voulions partager ce voyage avec des locaux qui nous auraient donné des conseils sur où manger, sortir, que voir, que faire. Mais après plusieurs tentatives et e-mails nous n’avons trouvé personne capable de nous loger. Et c’est encore moins facile dans les Cinque Terre car il n’y a quasiment aucun couchsurfeur…
J’ai voulu tenter alors via Airbnb, mais alors ou c’était hors de prix ou il n’y avait rien à moins de 5km du parc national.
En fana de l’organisation, je me suis mise à regarder après des auberges de jeunesse, des hôtels… J’avais déjà réservé la 1ère et la dernière nuit dans une auberge de jeunesse de Pise quand Ulrich m’a suggéré « allez, ne réservons rien et laissons nous porter ». Et j’avoue qu’après avoir passé des heures à vouloir trouver de quoi nous loger, j’ai été séduite par l’idée de tout laisser en plan et advienne que pourra.

Feeling

Nous avons donc passé la 1ère et la dernière nuit dans l’auberge de jeunesse « Station Airport Easy Pisa ». Elle se trouve à 10 minutes de marche de la gare centrale et coûte 12€ la nuit en chambre commune. Le propriétaire est sympa, c’est propre et il y a un petit déjeuné compris (un thé ou café, un tétra-pack de jus et un croissant préemballé; ce n’est pas grand chose, mais c’est déjà ça).

La 2ème nuit nous l’avons passé à Monterosso, le 1er village des Cinque Terre. C’est ce qu’on pourra appeler une erreur technique. Voyez-vous, Monterosso est le seul village à avoir une plage, c’est un peu la station balnéaire. Du coup, les hôtels sont assez chers et surtout assez remplis. Toutefois, nous avons fini par trouver une chambre, mais avec un budget dépassant largement celui qu’on s’était fixé implicitement! L’hôtel « La Spiaggia », hôtel 2 étoiles à 140€ la nuit (ça fait mal…). Mais on y bien dormi et bien déjeuner, ouf! 🙂
C’est seulement en quittant Monterosso qu’on voit un hôtel 1 étoile un peu plus loin (hôtel « Agavi ». Comme quoi parfois il faut continuer à chercher. Mais on avait surtout envie de profiter et pas de passer la journée à chercher un hôtel…

Pour les 2 nuits suivantes, on décide quand même de regarder en ligne afin de ne pas perdre de temps avec l’organisation et de pouvoir se mettre à la marche et la découverte du parc.
On trouve une chambre pour 2 nuits dans l’hôtel « Locanda Dalla Compagnia » de Riomaggiore. Dès qu’on rentre dans notre chambre, on se met à regretter notre choix. L’hôtel est construit à même la roche, donc la seule fenêtre donne dessus… Il n’y a donc pas de lumière du jour et la chambre est très humide. Le gérant est sympa, mais le personnel pas tellement. De plus, le petit déjeuné est compris, mais rien n’est frais, tout du préemballé au goût chimique. On y rentre le plus tard possible et on en sort dès qu’on est réveillé, ne prenant même pas la peine de déjeuner le 2ème matin. Vous l’avez compris, on ne le recommande vraiment pas!

Exciatant
Heureusement, pour finir en beauté dans les Cinque Terre, dans le village de Manarola (on est tombé sous le charme), on croise un couple de français qui sortent d’un bel appartement. On leur demande donc où est-ce qu’ils ont loué cette chambre. C’est Da Baranin, un charmant Bed and Breakfast qui loue des chambres un peu partout dans le village. En pleine randonnée, sur notre chemin de retour vers Riomaggiore, on s’arrête ni une ni deux pour réserver une chambre pour le lendemain. On a de la chance, il leur en reste une! Très bel endroit, chambre impeccable (avec la lumière du jour, ouiiii!), petit déjeuné parfait et très gourmand avec des tas de pâtisseries maisons et personnel très gentil. On vous le recommande vivement!

Les 2 dernières nuits d’hôtel, nous voulons les passer à Florence. Mais comme nous le conseillera vivement la propriétaire de l’Althéa Rooms où nous trouverons une chambre pour une nuit, « Vous ne trouverez pas d’autre chambre à Florence, surtout un w-e. Je vous conseille de changer vos plans et votre destination », nous n’y resterons qu’une nuit.

Pour la nuit suivante, nous décidons de retourner à Pise et de tenter notre chance à l’auberge de jeunesse où nous avions déjà réservé pour le lendemain. Et ouf, nous avons encore une fois de la chance, il reste une chambre double 🙂

Florence

Il est tout à fait faisable d’aller dans les Cinque Terre sans réservation. Il faut juste éviter la grosse période touristique. Ça vous permet de pouvoir vivre au jour la jour et de vous laisser porter sans agenda. Parfois ça vous prend un peu de temps ou vous avez de mauvaises surprises. D’autres fois vous en avez de très bonnes et c’est aussi excitant de ne pas savoir de quoi demain sera fait.
Par contre, pour Florence, il FAUT réserver.

Manger

Quand on a un régime particulier comme le mien, ce n’est vraiment pas évident de sortir de chez soi pour manger. Alors je ne vous raconte pas le sans gluten en Italie! La tentation est partout tout le temps. Même si je suis habituée à mon régime et qu’en général manger « comme tout le monde » ne me manque pas, j’avoue que ça a été difficile en Italie et que j’ai fait quelques entorses. Je ne pouvais quand même pas quitter l’Italie sans avoir goûter aux pizzas, pastas, glaces et focaccia!
Mais je vous rassure, il est quand même possible de suivre son régime malgré tout. Il faut juste être persévérant, faire abstraction de la tentation et ne pas être trop difficile. Dans les Cinque Terre on trouve beaucoup de plats à base de poissons. Bon après 4-5 jours vous en aurez surement marre du poisson. Il y aussi possibilité de prendre une salade composée, mais j’avoue que ce n’est pas leur spécialité et que ce n’est pas toujours évident d’en trouver une bonne.
Ce qui a été le plus difficile c’est de déjeuner et de diner sur le pouce. Il n’y a pas vraiment de magasin dans les villages. Il y a plutôt des petites échoppes et ce n’est donc pas là que vous trouverez des produits sans gluten/lactose. Je m’étais fait un pain avant de partir et il m’a permis de déjeuner pendant 3 jours. Pour ce qui est du diner nous n’avions pas d’autre choix que d’aller au resto, ce qui fait monter pas mal le budget.

Glaces

Voici les endroits où nous avons bien mangé et/ou mangé sans gluten/lactose :

1/ Petit déjeuné à « La Spiaggia » (Monterosso): seul hôtel avec petit déjeuné sans gluten!

IMG_6822

2/ Souper chez « Veciu Muin » (Riomaggiore) : quelle que soit votre allergie, vous prévenez le serveur et vous aurez un plat sans. J’ai pris des pâtes en entrée qui était vraiment très bonnes. Par contre, j’ai été très déçue de la pizza. J’avais impatience de goûter une pizza sans gluten et je me suis retrouvée avec une pizza toute faite de chez « Schär » 😦

IMG_7084

3/ Souper chez « Marina Piccola » (Manarola) : j’ai craqué pour les pâtes en entrée (pas sans gluten), un vrai délice! En plus, le restaurant est super bien situé en bord de mer. Seul hic, le personnel qui n’est pas du tout sympathique.

IMG_7198

4/  Petit déjeuné à l’hôtel « Da Baranin »: des fruits, des tas de pâtisseries faites maison, des œufs cuits comme vous le désirez, le tout sur une jolie terrasse fleurie et servie par un personnel très aimable.

Da Baranin, Bed and Breakfast

5/ Les glaces de chez « Alberto » (Corniglia): en fait j’aurais dû le mettre en 1ère position parce que c’est vraiment notre coup de cœur de ce voyage. On a même pris un ticket de train le dernier jour pour juste aller chercher une glace chez Alberto! Vous me direz « tout ça pour une glace », mais non ce n’est pas juste de la glace. Voyez-vous, quand on ne peut plus manger de produits laitiers, les glaces deviennent une douceur inaccessible et quand il fait chaud et encore plus dans un pays comme l’Italie, c’est très difficile de résister. Alors quand j’ai découvert les glaces artisanales d’Alberto, j’étais au paradis!

 

6/ Souper à la trattoria « Casalinga » (Florence): très bon restaurant, mais comme partout dans Florence, il vaut mieux réserver. Nous avons eu de la chance d’avoir une table sans réservation! Le menu n’est pas sans gluten, mais ils ont une grande variété de plats autres que pâtes et pizzas. Par contre, le menu n’est qu’en italien, ça complique un peu les choses 😉

IMG_7354

7/ Diner chez Smalzi (Florence): situé juste en face du Dôme nous avons pu manger un très bon risotto sur le pouce. Par contre, ce n’est pas bon marché.

IMG_7390

Resto

Deux infos importantes à propos des restaurants en Italie: tout d’abord, dans beaucoup de restos vous devrez payer des frais de service « coperto » qui vont de 1 à 2,5€ / personne. Ça comprend donc le service, le pain et normalement l’eau. Ensuite, il faut savoir que si vous commander une viande ou un poisson, par exemple un steak d’espadon, on vous servira un steak d’espadon et c’est tout. Les accompagnements ne sont pas prévus et sont à commander à part. Il faut donc rajouter 4€ pour des légumes et la même choses pour des féculents au prix de votre repas. Deux informations bonnes à savoir parce que c’est un peu surprenant la 1ère fois au resto!

Se-déplacer

1/ De l’aéroport international Galileo-Galilei au centre ville de Pise

Vous pouvez vous y rendre grâce à une navette « Pisamover » dont l’arrêt se trouve juste devant le hall des départs de l’aéroport. Elle coute 1,30€ si on prend le ticket à la caisse d’information à droite du hall d’arrivée dans l’aéroport et 2€ à l’intérieur de la navette. La navette vous emmène jusqu’à la gare (arrière de la gare).

2/ De Pise à Monterosso

A la gare de Pise vous prenez un train vers La Spezia et de La Spezia vous prenez un 2ème train pour Monterosso. Le meilleur marché est de prendre deux trains régionaux, vous en aurez pour moins de 10€. Vous en avez pour 1h30 de trajet.

Une ou deux choses à savoir sur le train (http://www.trenitalia.com/): vous pouvez acheter vos billets à l’avance et ils sont valables 2 mois si je ne m’abuse. Par contre il faut les composter! 2ème chose, il y a des trains régionaux ou les Intercity. Les régionaux coûtent moins chers, mais les Intercity sont plus rapides. Quand vous achetez votre billet, vous réservez un trajet en train régional ou Intercity.  Donc vous ne pouvez pas prendre un Intercity si vous avez réservé un train régional. On l’a appris « the hard way » avec 8€ d’amende par personne! 3ème chose, en train Intercity vous avez une place assise déterminée, c’est écrit sur le ticket 😉

3/ Dans les Cinque Terre

Vous pouvez acheter un pass pour la journée. Il comprend le voyage en train entre chaque gare illimité et l’entrée des chemins côtiers entre autres. Il coûte 12€ et est très pratique si vous comptez prendre souvent le train sur une journée. Si ce n’est que pour le trekking que vous le prenez, il vaut mieux vous renseigner avant pour savoir quel chemin est ouvert. En ce qui nous concerne, seul le chemin de Monterosso à Vernazza était ouvert. Dans ce cas il vaut mieux payer juste l’entrée de ce chemin plutôt que de prendre le pass.

4/ De Monterosso à Florence

Trajet de presque 3h avec 2 changements : de Monterosso à La Spezia, de La Spezia à Pisa Centrale et de Pisa Centrale à Firenze S. M. Novella. Montant : +/-15€.

5/ De Florence à Pise:

Trajet direct de +/- 1h, aux alentours de 8€.

a-faire

1/ Randonnée dans le parc national des Cinque Terre

Même si peu de chemins côtiers sont ouverts, vous pouvez tout de même relier les villages à pied et ce en passant par les terres. Les paysages sont magnifiques, mais il ne faut pas avoir peur de grimper et de descendre!
De Monterosso à Vernazza en longeant la côte : 3,6 km / 1h30-2h


De Vernazza à Corniglia en longeant la côte : 3,45 km / 1h-1h30


De Corniglia à Manarola via Volastra : 5 km / 1h30

De Manarola à Riomaggiore via les terres : 1,25 km / 45 minutes-1h

Tout dépendra de votre rythme de marche, du monde qu’il y aura sur les chemins, du temps…

2/ Visiter les villages

Ils sont tous vraiment très jolis, mais j’ai eu un coup de cœur pour Manarola. Les visites ne prendront pas beaucoup de temps car les villages sont petits. L’occasion pour flâner, se laisser porter, profiter juste de l’instant!

Monterosso: allie plage et petite randonnée vers la Punta Mesco. C’est la seule véritable plage des cinq villages. Il y  a des endroits pour se baigner dans les autres villages, mais pas autant d’espace.

Vernazza

Corniglia

Manarola

Riomaggiore

3/ Se baigner

Monterosso est le seul village à avoir une véritable plage, mais il est possible de se baigner dans les autres villages, il faut juste trouver les bons endroits.

4/ Flâner à Florence

5/ Visiter le musée Léonard de Vinci

Vous connaitrez tout de cet homme extraordinaire, de sa vie à ses créations. Vous pouvez même tester certaines inventions. Une bonne motivation pour avancer dans vos projets!

6/ Visiter la Piazza dei Miracoli et la tour de Pise

A-ne-pas-manquer

1/ Les citrons et la limonade maison

Non mais vous avez vu ce citron?!

2/ Le limoncello

3/ Les couchers de soleil

 

4/ Le lever du soleil à Manarola

5/ La Piazza dei Miracoli de nuit

Déception

La seule déception de ce voyage c’est la visite des jardins de Boboli du Palais Pitti. J’adore les jardins, c’est ce que je préfère visiter dans les villes. Mais ici pas de parterres de fleurs, rien qui vraiment vous coupe le souffle. A côté des jardins de Versailles, ça ne vaut pas grand chose. Tout ça pour la modique somme de 10€… A vous de juger, mais je ne le conseille pas.

Voilà c’est ici que ce voyage s’achève. N’hésitez pas à partager vos avis, à poser des questions…

Bon voyage à tous!

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s