Baños : La Casa del Arbol, El Pailón del Diablo, mais pas de volcan!

Première escapade après 1 semaine et demi en Équateur : Baños. Une petite ville touristique, bien sympathique où on peut faire pas mal de choses. Et entre autre, voir le fameux volcan Tungurahua.
Pourquoi fameux, alors qu’il y en a tellement en Équateur? Parce que ce jeune volcan (seulement 10 000 ans!) est assez turbulent et se manifeste tous les 2-3 mois depuis la grosse éruption de 2006. Alors, tu penses bien qu’étant ici, il fallait que j’aille voir ça!
Hé bien, tu vas être déçu (mais pas autant que moi bouhouhou), je n’ai pas vu de volcan. Hé oui, l’Équateur peut être quelque peu nuageux (c’est un euphémisme) et mon joli volcan a préféré rester cacher. Et ce n’est pas faute d’avoir essayer! Je suis allée à la Casa del Arbol et ai attendu 2 heures qu’il se montre,  je suis allée sur le pont San Fransisco de nuit et suis montée (presque) jusqu’au Mirador Ojos del Volcan et … nada!
Mais je n’ai pas dit mon dernier mot, volcan je veux voir, volcan je verrai!

En attendant, il y a heureusement beaucoup d’autres choses à faire à Baños 🙂
Comme, par exemple, La Casa del Arbol y el Columpio Fin del Mundo . Quesaco?
Il s’agit d’une cabane dans un arbre (jusque là, on s’en doutait) à laquelle sont attachées 2 balançoires sur lesquelles tu peux te balancer au-dessus de la montagne. L’entrée est de 1$ (pas de quoi se ruiner) et la vue est imprenable (normalement en partie sur le Tungurahua, mais comme tu connais l’histoire, ce w-e il faisait la fête avec ses amis les nuages).
Franchement, ça vaut la peine. Une trouillarde comme moi ne pensait même pas 1 seconde aller se balancer sur ces engins de l’enfer (surtout vu les normes de sécurité équatoriennes 😉 ), mais oui, je l’ai fait! Et c’était génial, cette sensation de presque voler! Je te recommande vivement cet endroit! Vois plutôt par toi même :

IMG_0156

IMG_0084

IMG_0147
Pour y accéder, tu as plusieurs choix. Soit par taxi (très cher), soit par une agence (encore très cher), soit par le bus de la ville (0,50$) ou soit à pied (+/- 2h de montée). Il y a aussi moyen de faire du stop et qu’on t’emmène à l’arrière de la camionnette.

Autre particularité à voir à Baños, ce sont les cascades. A faire donc absolument, La Ruta de las Cascadas. Elle se fait en VTT (5$ pour la journée dans une agence) en partant de Baños jusqu’à Rio Verde (18km). Attention parce que la ballade se fait sur route, ce qui peut être parfois un peu dangereux. Tu croiseras  5 cascades sur ton chemin. A chacune d’entre elles, tu peux t’arrêter, laisser ton vélo au-dessus et descendre les voir de plus près grâce aux tarabitas (signalée par des panneaux Canopy). Ce sont un moyen de transport inventé par les Incas pour passer leur marchandise d’une montagne à l’autre. Il s’agit soit d’une nacelle accrochée à un câble suspendu, soit il n’y a pas de nacelle et c’est toi qui est directement suspendu au câble (avis aux amateurs de sensation fortes!).
Si malheureusement, comme moi, tu n’as pas l’occasion de faire la Ruta de las Cascadas en VTT (par manque de temps ou trop de pluie), tu peux prendre le bus de la ville (0,50$) et te rendre directement au Pailón del Diablo. Si tu ne dois faire qu’une cascade, c’est celle-là!
1$50 l’entrée, tu vas en prendre plein la vue!

IMG_0207
IMG_0208

IMG_0275

IMG_0220
IMG_0216
On peut vraiment se rapprocher très près de la cascade, jusqu’à pouvoir aller derrière elle (je te conseille un bon K-Way!). Pour ça,, il faut passer dans la roche, à 4 pattes presque (un peu difficile pour les très grands). Elle est vraiment très puissante et impressionnante.
Ensuite, tu peux retourner te réchauffer au point de départ, avant de traverser ce pont et avoir une vue d’ensemble de la cascade :

IMG_0279
IMG_0278
IMG_0303

Depuis Baños, il y a aussi pas mal de randonnées à faire, notamment pour rejoindre des miradors. C’est pour tenter ma dernière chance de voir le Tungurahua que je suis grimpé presque jusqu’au Mirador Ojos del Volcán. Je dis presque, parce qu’après 1h30 de grimpette, j’étais totalement entourée par les nuages et que continuer ne servait plus à grand chose. D’ailleurs, au moment de faire demi tour, il s’est mis à pleuvoir à verse. Message du volcan pour me dire « même pas en rêve » :/ Mais le chemin était assez sympa, avant d’arriver dans les nuages. La route commence sur le Pont San Francisco, d’où on a une vue superbe sur la ville et les environs.

IMG_0179
IMG_0188

Et puis à part ça, Baños est apparemment réputée pour les amateurs de sensations fortes (rafting, canopy, saut à l’élastique…)

Elle l’est aussi pour ses bains (d’où Baños) et ses massages. L’endroit idéal pour prendre une pause et se ressourcer. Bon faut pas être agoraphobe pour aller aux termes. On s’y retrouve aux coudes à coudes avec plus d’une centaine d’Equatoriens  dans une piscine de peut-être 10 m de long… Très sympathique cela dit!

Et il reste à voir le centre ville, pas spécialement attractif, si ce n’est le Parque Palomino Flores ou la Basílica de la Virgen de las Agua Santa; les magasins de tagua, ivoire végétal réputé dans la région et la vie nocturne. Baños étant assez touristique, il est facile de sortir la nuit et de trouver un bar ou même un concert de rue!

A bientôt quelque part sur Terre!

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s